Les Macarons

Ahhh les macarons! Ce petit gâteau qui vous donne tant de fil à retordre et vous fait passer par un petit paquet d’émotions: une sorte de stress tant qu’ils ne sont pas en train de gonfler avec leur collerette dans le four; la fierté lorsqu’ils sortent avec leur forme si particulière et régulière et enfin la gourmandise lors de la dégustation. Gage de savoir faire, il se dit que l’on est bon pâtissier lorsque l’on réussit ces petits trésors. Bien loin de moi l’envie de vous démontrer une maîtrise parfaite; je vous propose de partager mes expérience, mes constats afin de vous aider à réussir à votre tour. Je consacre une page entière à ce petit gâteau qui me tient tant à cœur où tout sera regroupé: la recette de base, les garnitures que j’ai pu tester, les retours d’expériences.

Préparons le terrain

Ce n’est pas compliqué. Rigueur, patience et organisation sont les maîtres mots :

  • rigueur : préparez tout le matériel, pesez les poudres et ingrédients;
  • Patience: personnellement, je ne compte plus le nombre de plaques ratées avant de réussir des coques acceptables lorsque j’ai débuté. Apprenez à maîtriser votre matériel, trouver les bons compromis, connaître également le comportement de vote appareil à macaron
  • Organisation :  ayez tout à portée de main et prêt à servir : prises branchées, douille dans la poche, papier sulfurisé coupé à la cote de vos plaques et travaillez dans un environnement propre,rangé et dégagé.

Trucs, astuces et conseils

Après avoir passé du temps, m’être acharné sur ces petits gâteaux, j’en ai tiré des leçons; des conclusions. Je vous en propose une liste:

– travailler dans un environnement à bonne température (entre 22 et 27°) et le moins humide possible.

– Évitez de faire la vaisselle ou toute autre activité aquatique dans votre cuisine au moment de réaliser vos macarons!;

– Comme vous avez pu remarquer; le macaron craint l’humidité. Utilisez des colorants poudres.

– Cuire vos macarons sur une plaque pleine; pas de petits trous qui laisseraient passer trop de chaleur d’un coup.

– Ne soyez pas pressé. Prévoyez à l’avance de faire vos macarons.

– Congelez les blancs d’œuf puis sortez les afin de les utiliser à t° ambiante. Plus ils seront « vieux » mieux ça sera.

– Patience !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s